Tremplin The Band S04 E02 les résultats

TREMPLIN THE BAND SAISON 4 EPISODE 2

UNE SOIREE CONCERTS ECLECTIQUE

DEBUT DE SOIREE

Le second épisode de cette quatrième saison de votre tremplin chéri a tenu toutes ses promesses. Tout d'abord, merci aux groupes pour leur efficacité lors des balances. Enfin, on a pu torcher ça vite fait bien fait sans casser les oreilles de tout le monde, sans casser le suspens vis à vis du public qui commençait à approcher. Aussi, cela a permis de se reposer un peu, de dialoguer avant que le premier groupe ne brave la scène du Cherrydon.

Toujours au bon vouloir du hasard et des angulations du dé, l'ordre de passage des groupes a été défini ainsi:

THE SEMINAL SUN

WILSEE

HAIKEL OUZAHRIR

PUMPKIN FATHER

REVIEW DES CONCERTS

The Seminal Sun tremplin The BandThe Seminal Sun, nos chers varois! Il y a tout de suite quelquechose d'attirant dans ce groupe. Avant de monter sur scène, avant même de jouer, c'est la personnalité du chanteur. On le sent honnête dans sa démarche. Il a vu passé les décennies musicales et son look ne ment pas. Punk et psychédélique on sent qu'il est habité par de nombreux artistes qui ont jalonné l'histoire de la musique rock. Cela se vérifie sur scène. Même si on avait découvert le groupe à travers youtube, c'est en live qu'on les découvre vraiment. Leur musique est justement d'inspirations multiples: psychédélique, punk, rock et pop british, The Seminal Sun c'est un peu du Velvet Underground et des Stooges.  Musicalement, ça joue proprement. Il y a bien des pistes de progressions pour ce groupe, mais j'ai appris à la fin du concert que le line up avait changé massivement très récemment. Mais à part un son d'ensemble à travailler, The Seminal Sun reste une belle découverte varoise, encore!

Wilsee tremplin The BandWilsee! L'attraction de la soirée! Le lendemain, j'en reviens toujours pas. Je me rappellerai toujours l'attitude médusée de Denis au moment de les rejoindre sur scène après leur show. Pour la faire courte, Wilsee c'est la photocopie de Guns N'Roses version 2019. Les jeunes musiciens qui n'ont pas pu connaître le célébrissime groupe californien au moment de leur ascension à la fin des années 80 jusqu'au début des années 90, sont pourtant méga méga fans! Le plus ouf (pardon pour l'expression mais je ne vois rien d'autre) est le chanteur. Il a tout piqué à Axl Rose: la voix, la tenue, l'attitude, la cambrure, la façon de tenir le pied de micro, de sautiller... Ouf je vous dis! Même les fausses notes. Les mêmes! Il a juste pas sorti le shorty, mais pour ça, faut faire un peu de vélo pour être crédible... Musicalement, aussi, c'est très axé Guns mais cela reste des compos. Et bordel faut le faire! Car ils assument tout et du coup la séduction opère. Le public est venu massivement les soutenir et il savait visiblement à quoi s'attendre. A mon avis, ils vont faire parler d'eux très prochainement. Sinon, il y a aussi des choses à bosser. L'image du groupe justement. Même si c'est ce qui fait leur actuel "succès", il va falloir se démarquer des GNR et trouver son identité propre. Ils sont jeunes et ont tout le temps d'y réfléchir. Après, ben... le son. Comme tant d'autres, il faut y investir du travail.

Haikel Ouzahrir tremplin The BandHAIKEL OUZAHRIR. Bim! les pros ont investi la scène!  Dés les premières notes cela s'entend. Vous trouverez peut être étonnant que des musiciens professionnels participent à un tremplin. C'est que la vie est dure pour tout le monde. Trouver des dates de concert, se payer un enregistrement d'album, tout cela, même lorsqu'on est professionnel, n'est pas évident. Aussi, avec ce genre de groupe participant à une soirée concerts au milieu de groupes amateurs, cela permet aux autres de se situer. Car bien souvent les musiciens sont satisfaits d'eux mêmes. Je ne parle pas de cette soirée en particulier. Mais on sait bien qu'il est plus facile de rejeter la faute sur l'ingé son lorsqu'on est insatisfait. Avec Haikel et ses musiciens (citons les d'ailleurs: Adrien, Lucas et Loïc), on ne peut que se rendre à l'évidence. 90% de la qualité du son se joue dans les "doigts" des musiciens. La batterie n'a pas changé, l'ingé son non plus. Voilà pourquoi j'insiste tant lors de chaque review de tremplin. Avec le groupe d'Haikel, on comprend ce qu'est une mise en place, un solo. On mesure la qualité sonore de chaque instrumentiste. Je pense que le public et les autres groupes présents ne me feront pas mentir. J'ai juste pu noté une certaine fragilité dans voix d'Haikel à certains moments. Pour le coup, la pression d'une forme de jugement par l'ensemble des personnes présentes a eu son effet. Même les pros peuvent être un peu impressionnés par le public. Sinon leur compositions Blues, soul et funk, allant des tempos très lents à très rapides, a mis une claque à tout le monde. inutile d'en dire plus. Suivez les plutôt.

Pumpkin Father tremplin The bandPUMKIN FATHER: les 2 amoureux ont clôturé le bal face à un public plus nombreux que d'habitude. J'en profite pour saluer ceux qui ont fait l'effort et ont fait honneur au courageux et séduisant duo en restant pour les écouter. Pumkin Father a donc envoyé comme on l'imaginait, des séquences de rythmes. 2 guitares viennent orner l'instrumentation. C'est frais, enfin, oui enfin, un groupe qui chante en français. Que c'est rare! Alors rien que pour ça, merci! Le show est bien rôdé. Les 2 font la paire. Cette complicité est très agréable à observer. En revanche, musicalement, même s'ils se sont cassés la tête à créer leurs séquences, pour ce qui est de la première partie de leur set, le plan séquences batterie, guitare folk en DI, ça sonne pas vraiment. Il manque clairement quelquechose. Fort heureusement, arrivent les séquences batterie - basse. Ouf, on respire. Puis la guitare électrique! Ouf! Côté chant, rien à dire. C'est juste et maitrisé.

RESULAT DE LA SOIREE

Pumpkin Father a terminé son set aux alentours de minuit. Il est l'heure de procéder au dépouillement. Les groupes qui accèdent aux demies finale sont : WILSEE ET HAIKEL OUZAHRIR. Ils rejoignent donc OASA BAND et ANTIC RADIO en quart de finale. Nous remercions tous les groupes pour leur présence, leur investissement, leur sympathie. Le tremplin The Band est ce qu'on voulait qu'il soit et c'est Jean Marc, le chanteur de The Seminal Sun qui l'exprime le mieux: "c'est quand même cool de pouvoir jouer dans un tel lieu (Cherrydon) être si bien accueilli, et pouvoir présenter son projet de compositions". Merci pour ta reconnaissance Jean Marc. Les programmateurs sont là aussi pour permettre à la création musicale d'être entendue. Le tremplin The Band est là pour ça. Vous devriez revoir The Seminal Sun sur la scène du Cherrydon prochainement, mais dans un autre contexte. Il n'y a pas de meilleure illustration. Ils ne sont pas les gagnants de la soirée, mais il ont gagné quand même.

N'oubliez pas qu'un des groupes va  gagner un enregistrement avec le Studio Tchaman. Pour cela on vous donne rendez vous le  jeudi 5 décembre pour découvrir et soutenir 4 nouveaux groupes.

Enfin, penchez vous sur les autres prestations du Studio Tchaman: vidéo, photo, répétition